Henri Provensal « vers ces rivages lointains où se meurt la vérité… »

J’aurais aimé vous parler de mon ancêtre bagnard, courbé sur un magnifique coffret marqueté de paille dont il ajuste les brins un à un. Ou peut-être alors d’une arrière- grande-tante religieuse qui dans une solitude choisie et dans le silence de ses prières reproduit ces gestes si précis ; tailler, ajuster, coller des brins de … Lire la suite Henri Provensal « vers ces rivages lointains où se meurt la vérité… »

L’enfant devenu grand ou le fils d’Harriet Mac Donell

Alger, en ces années 1820 – 1822, est toujours sous domination ottomane. Les relations entre le Dey et le consul anglais, Hugh Mac Donell sont exécrables et difficiles. Ce sujet avait été évoqué dans mon billet « Ida’s life 1 » (ICI). La peste fait rage depuis 1818, et aujourd’hui, tandis que nous sommes confinés cet épisode … Lire la suite L’enfant devenu grand ou le fils d’Harriet Mac Donell

Catherine Louise Portier de Lantimo, tout avait si bien commencé !

Catherine Louise Portier de Lantimo voit le jour le 14 décembre 1748 à Nantes, ondoyée le 16, elle est baptisée le lendemain de Noël, le 26 décembre à Saint Nicolas. Elle a pour parrain Ecuyer Pierre Rozée, conseiller et secrétaire du Roi et pour marraine Dame Louise Michel Portier de Lantimo, sœur de son père, … Lire la suite Catherine Louise Portier de Lantimo, tout avait si bien commencé !

Des rives du Bosphore aux rives de la Seine, Marie Angeline Stacorovich – Chapitre 2

Le premier chapitre de ce billet (ICI) était consacré à Marie Angeline STACOROVICH et sa famille, le deuxième volet aura pour sujet ses liens avec quelques diplomates ottomans en poste à Paris. Mehmet DJEMIL PACHA parfois nommé DJEMIL PACHA ou Mehemmed-Djébil-Bey ?Témoin au mariage d’Arthur Olympio Georges AGUADO et Elisabeth Hélène Henriette JACOB – Octobre … Lire la suite Des rives du Bosphore aux rives de la Seine, Marie Angeline Stacorovich – Chapitre 2

Des rives du Bosphore aux rives de la Seine, Marie Angeline Stacorovich – Chapitre I

Ma marotte en généalogie, ce sont les liens, les connexions, les gens qui gravitent autour d’une famille, au sens large. Ils peuvent être parrains, marraines, comme évoqué lors de mon précédent billet (ICI), mais aussi tous ceux que nous rencontrons au détour d’actes et de documents, qu’il s’agisse d’actes d’état civil, d’articles de presse ou … Lire la suite Des rives du Bosphore aux rives de la Seine, Marie Angeline Stacorovich – Chapitre I

De l’importance des parrains et marraines ou comment faire parler les actes de baptême

 Identifier les enfants du couple Julien DURAND et Jeanne SAULNIER ne pouvait se faire qu’en collectant d’abord les actes de baptême de ces derniers (Cf Julien Durand, le fils du cordonnier). Viendrait ensuite la recherche d’actes d’inhumation et de mariage. J’ai fait le choix de transcrire les actes de baptême au fur et à mesure … Lire la suite De l’importance des parrains et marraines ou comment faire parler les actes de baptême

Julien Durand, le fils du cordonnier…

Dans ma généalogie maternelle, à la 10ème génération, je demande Julien Durand, sosa 920. Et pourquoi lui ? D’abord parce qu’il ne dérogera pas à la règle ; chaque individu mérite la même curiosité et puis parce que sa descendance a donné à Nantes quelques personnages notables présents sur la toile sous le patronyme DURAND-GASSELIN. Bien … Lire la suite Julien Durand, le fils du cordonnier…

Louis Métois, un tortillon généalogique…ni

Louis Métois, parfois nommé « l’Américain » comme il est d’usage de désigner les Nantais qui se sont établis dans les iles, me donne du fil à retordre ! Sosa 232, Il est mon ancêtre maternel à la huitième génération. Je recherche comme habituellement son acte de baptême, son acte de mariage, son acte de décès pour … Lire la suite Louis Métois, un tortillon généalogique…ni

Quand Charles Henri Tenré devient Henry Tenré…

Face à ma feuille blanche désespérément vierge, je reste perplexe et démunie… J’ai pourtant choisi depuis longtemps le sujet de ce rendez-vous ancestral. J’en sais des choses, j’en ai répertorié des événements de sa vie, mais il me fuit obstinément, pas moyen d’aligner trois mots, d’écrire une ligne. Ma réflexion tourne en boucle, le temps … Lire la suite Quand Charles Henri Tenré devient Henry Tenré…