Remember Angelica

#RDV Ancestral – Avril 2017

Il règne une douce température ce 12 août 1830 (1) dans le village Bideford. Un léger vent marin se fait sentir mais tu as froid et rien ni personne ne peut te réchauffer, pas même la chaleur de tes enfants.

Venue pour l’inhumation de ton époux, tu m’accueilles en ta demeure.

North_DEVON_12_08_1830
North Devon – 12/08/1830

Ton époux Richard s’en est allé et tu viens de l’accompagner dans son dernier voyage. La famille, les amis, ont regagné leur foyer et tu restes seule. Rien ne t’atteint, le silence t’enveloppe, même la maison s’est arrêtée de vivre ; les enfants se sont tus, les regards sont furtifs, les pas sont feutrés.

Ce moment suspendu est pour toi, pour lui. Alors, à la dérobée, je t’observe. Je ne troublerai pas tes pensées qui me parlent. Nous suivrons chacune notre monologue.

Dans ta robe noire, de deuil, tu es là, assise, les deux mains serrées sur les genoux, dans un coin du salon, recroquevillée dans la pénombre, à l’abri des regards, une tasse de thé posée sur un guéridon. Ce thé, tu le prendras seule, aujourd’hui et tous les jours à venir.

Le temps s’est figé. Le chagrin, rien que le chagrin et les souvenirs… Du plus profond de toi, tu déroules les fils du temps que l’absence tisse cruellement.

Se souvenir jusqu’au plus loin…

Née Mac Donell un jour de novembre 1800 à Niagara-on the-Lake au Canada (2), tu précèdes tes deux sœurs Anne-Catherine et Mary. Tes jeunes années se déroulent au Canada, à Gibraltar puis à Alger en 1811.

Est-ce à ce moment-là que tu rencontres ton époux, Richard Buck, capitaine dans la Royal Navy tandis qu’il croise en Méditerranée sur le Termagant, la Franchise ou l’Aventurier entre 1811 et 1813 (3) ? Ton fringant capitaine de 15 ans ton aîné.

Tu l’épouses en 1814 d’abord à Alger en présence de ta famille paternelle. Ta mère Anne Hughes est-elle déjà décédée ? Nul document ne me permet de l’affirmer, mais son absence peut expliquer ce mariage, tu as seulement 14 ans, ton enfance est si proche. La question est sur mes lèvres mais reste sans réponse. Je me contente de noter cette première absence et non des moindres. Ta pensée vogue au loin…

M_MCDONELL_buck
THE PLANTAGENET ROLL OF THE BLOOD ROYAL  – Londres 1911

Le 8 novembre 1814, en présence de la famille de ton époux, votre mariage est de nouveau célébré à Bideford, dans le comté du Devon en Angleterre (4). Bideford, berceau de la famille Buck, armateurs et marchands depuis le 17ème siècle, ils firent fortune en commerçant avec les colonies américaines.

Un an après ton mariage, à 15 ans, tu mets au monde un fils, Richard Hugh Keats Buck. Suivent sept filles et trois garçons. Entre l’âge de quinze et trente ans, entre l’année 1815 et l’année 1830,  tu donnes naissance à onze enfants. Tous natifs de Bideford. En ce funeste jour de 1830, l’aîné a quinze ans, la dernière Elisabeth a quatre mois. Ton fils aîné sera recteur, tes trois autres fils deviendront militaires. Mais aucun ne suit les traces de Richard, ils ne choisissent pas la marine.

Une jolie tribu qu’il faut maintenant élever seule, puis les voir se marier, attendre les petits-enfants. Louvoyer entre peines et joies, la vie continue sans toi, Richard…

Après 1813, ton époux ne commande plus de bâtiment, je n’en trouve aucune trace. Je note simplement qu’en 1824, il avait été élu « Mayor », maire de Bideford.

northDevon24_09_1824
North Devon 24/09/1824

Se souvenir, que ta famille est terriblement loin, éparpillée aux 4 vents. Bien sûr, Anne-Catherine ta sœur n’est pas très loin, mais elle quittera l’Angleterre rapidement. Je t’imagine alors, à ton petit bureau, prendre ta plus belle plume et donner à chacun, chacune, quelques nouvelles de ta famille entre quelques considérations plus générales.

En cette année 1830, un mois avant le décès de ton époux, tu as suivi avec attention l’expédition, la capitulation et la prise d’Alger par les Français. Premier épisode de la conquête de l’Algérie par la France (ICI). Il est déjà loin le temps où ton père y était consul.

Puis le 26 juin 1830, le décès de votre roi George IV suivi du couronnement de Guillaume IV « Sailor king » qui précédera la Reine Victoria. Quelques faits que tu narreras dans tes lettres pliées en quatre, munies de ton cachet de cire.

Ces échanges épistolaires rythment ta vie. Le bonheur de l’écriture, la joie et l’appréhension des nouvelles après une longue attente. Un semblant de proximité pour quelques moments trop rares, à la recherche des êtres chers.

Se souvenir que Bideford c’est aussi ton « home sweet home ». Charmante commune verdoyante du Devon en Angleterre. Comté bordé par la mer sur deux côtés. La manche à l’est et la mer Celtique à l’ouest. Avec un port sur l’estuaire de la rivière Torridge.

Tu ne bougeras pas. Contrairement à certains membres de ta famille, tu resteras dans le Devon et tu y passeras la majeure partie de ta vie. Le besoin de t’enraciner après une enfance « voyageuse » ? L’envie de donner à tes enfants une certaine stabilité ou tout simplement te fondre dans la famille de ton époux, enracinée dans cette région ? Mais as-tu un autre choix ?

Certains de tes enfants ne suivront pas cette route. Je retrouverai Lewis William et sa famille en Inde, tandis que Martha rejoindra l’Australie. « Per mare, per terras », il n’y a rien à faire, on ne s’en défait pas.

Mais d’abord et toujours Richard, se souvenir…

Pour ne pas que s’effacent les traits de son visage, pour ne pas que s’oublie le son de sa voix, ne pas encore une fois le laisser disparaître et transmettre sa mémoire, à chacun des enfants. Mettre tes pas dans les siens. Pouvoir fermer les yeux et retrouver son image.

Que le temps est court, que le temps est long, Richard avant de te rejoindre…

Angélica retrouvera son époux le 12 décembre 1879 à soixante-dix-neuf ans à Saltash, Saint Dominik – Cornwall (2), probablement chez son fils aîné. Épouse pendant seize ans, veuve pendant quarante-neuf ans.

Enfants de Richard Buck et Angelica Mac Donell

  • Richard Hugh Keats Buck – Né le 4.03.1815
  • Martha – Née le 01.04.1816
  • Catherine – Née le 11.06.1818 – Décédée entre 1818 et 1825
  • Angelica – Née le 17.05.1819
  • Catherine Isabella – Née le 23.08.1820
  • Lewis William – Né le 13/01/1824
  • Hugh Stuckley – Né le 26/05/1825
  • Henry Thomas – Né le 18/12/1826
  • Harriett Charlotte Holstein – Née le 8/02/1827
  • Anna Marie – Née le 20/11/1828
  • Elisabeth – Née le 25/04/1830

SOURCES :

(1) Décès Richard BUCK – Findmypast

D3

(2) – UK Genealoy Archives

n_angelica
UK Genealoy Archives – Angelica Mac Donell

(3) Royal Navy Biography supplement – John MARSHALL – Londres 1818 – ((ICI)

(4) Acte de mariage – Bideford – Devon – Angleterre

AM_MacDonell_Angelica_Richard_BUCK
Acte de mariage
Publicités

6 réflexions sur “Remember Angelica

  1. C’est très intéressant ce rendez-vous ancestral qui mêle tout à la fois des données généalogiques très précises et des sentiments qui sont bien écrits. Sincèrement, c’est ce deuxième point que j’aime toucher, sentir, dans ces rendez-vous ancestraux parce qu’ils mettent en avant l’humanité de nos ancêtres.

    Et la vie de cette dame a été bien remplie, ainsi que celle de son mari.
    Merci et Bravo !

    Clément

    J'aime

    1. Merci Clément, ton commentaire me fait très plaisir ! Pas toujours évident d’écrire quand je n’ai pas beaucoup d’éléments fiables. Alors, il me reste d’autres matériaux et non des moindres, les pensées, les sentiments, et c’est un exercice particulièrement intéressant.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s