A la recherche d’une ombre……

Mon premier rendez-vous Ancestral !

Et pour ce premier rendez-vous j’ai choisi de rencontrer Anne Hughes épouse de mon ancêtre Ecossais Hugh Mac Donell of Aberchalder, fils d’Alexandre Mac Donell of Aberchalder et de Mary Mac Donald of Killichonat.

De son épouse Anne, je n’en sais pas autant. Je ne sais rien. Mes recherches depuis un an ne donnent rien, pas le moindre indice, pas la moindre piste. Je constate seulement que lorsqu’elle est citée, son prénom est écrit à la française et non à l’anglaise « Ann ». Je suis à l’affût du moindre indice !

Mais Anne s’obstine dans son silence. C’est pourtant par elle que tout commence, première épouse, mère des trois premiers enfants d’Hugh Mac Donell. Grande discrète, grand mystère, son mutisme semble proportionnel à la notoriété de son conjoint et plus j’en apprends sur ce dernier, plus je me heurte à sa discrétion.

Le comble, pour parler d’elle, il me faut parler de ses proches. En retraçant le parcours de son époux j’espérais trouver quelques éléments, faire quelques hypothèses, construire un semblant de canevas, dates, lieux, déterminer ainsi un plan de recherches. Où rechercher ? dans quel créneau de dates ?

Travailler également à partir des informations concernant ses enfants, creuser et croiser les éléments en ma possession, j’espérais percer un peu plus le mystère d’Anne Hughes.

Son époux Hugh Mac Donell est écossais né à Aberchalder Lodge – Inverness – Ecosse. Je ne peux pas indiquer avec exactitude sa date de naissance, certains le font naître en 1753, d’autres en 1760 quand ce n’est pas en 1773. Un grand écart difficilement exploitable. J’attends, avec grande impatience,  des informations du Canada pour en savoir plus.

En 1773, trois cousins Mac Donell s’embarquent avec leur famille (300/400 personnes) sur le Pearl pour s’établir dans la vallée de Mohawk près d’Albany, province de New-York. La plupart sont catholiques.

carte_colonies

Source : The Loyalist Regiments of the American Revolutionary War 1775-1783 – Stuart Salmon – Dissertation 2009

En 1775, débute la guerre de l’indépendance américaine (1775-1783). Hugh Mac Donell, Loyaliste, comme bon nombre d’écossais reste fidèle à la couronne britannique et au roi George III. Il compte d’ailleurs avec plusieurs membres de sa famille,  parmi les otages du Général Schuyler en 1776. Il s’en échappe et en 1777  rejoint « The King Royal Régiment of New York » au grade d’enseigne puis de lieutenant. A la fin de la guerre, lorsque son régiment est dissous, lui-même, ses frères et son père obtinrent des terres à Charlottenbourg – Glengarry, Ontario.  Il s’y installe.

De 1788 à 1794 il est nommé arpenteur adjoint.

En 1792, il est élu au premier parlement du Haut Canada.

En 1794, il est Adjudant Général de la Milice de la province et capitaine du Royal Canadian Volunteer Regiment jusqu’à sa dissolution en 1802.

1800 – Naissance de sa fille Angelica Mac Donell à Niagara.

En 1803 : il est lieutenant-colonel de la milice du comté de Glengarry.

En 1805 Il devient Adjoint au Commissaire général à Gibraltar.

De 1811 à 1820, il est Consul Général à Alger.

En 1820, il s’installe à Florence – Italie

j’ai souhaité faire cette chronologie le plus simple et le plus synthétique possible. Il s’agit de rechercher son épouse.

Donc en 1800, Anne Hughes devenue Anne Mac Donell  est mère et pour preuve :

n_angelica
UK Genealoy Archives – Angelica Mac Donell

Date de naissance : 13 novembre 1800

Lieu de naissance : Niagara – Canada

(Bien que son père et sa mère ne soient pas mentionnés sur ce document, je peux affirmer qu’il s’agit bien de leur fille. D’autres éléments en ma possession peuvent le confirmer).

Je peux donc déduire qu’il s’est marié avant 1800. Qu’il était à Niagara avec sa femme en 1800.

Niagara-Falls ? Niagara-on-the-Lake ?

carte_niagara

J’opte, peut-être à tort, pour Niagara-on-the lake. En effet, en 1800, Hugh est élu au premier parlement du Haut Canada. Le parlement se réunit à Newark (Niagara-on-the-Lake) jusqu’en 1796.

http://www.umanitoba.ca/colleges/st_pauls/ccha/Back%20Issues/CCHA1938-39/Scott.html

Mais Anne Mac Donell a deux autres filles :

Anne- Catherine Mac Donell

Celle-ci épouse le 12 août 1826 Robert Henry Wynyard à Malte. Son acte de mariage ne me donne aucune indication quant à sa mère. Celle-ci n’est même pas citée.

am_acmacdonell_wynyard_0001
Acte de mariage Anne Catherine Mac Donell et Robert Henry Wynyard Malte – 12 août 1826

A son décès, Anne-Catherine a laissé un testament, je n’y ai trouvé aucune indication quant à sa date, son lieu de naissance et l’état civil de sa mère.

Je me livre quand même à quelques petits calculs en souhaitant qu’ils ne restent pas de vaines élucubrations ; l’avenir me le dira peut-être ! Je ne connais pas la date de naissance d’Anne-Catherine. Imaginons son mariage aux âges suivants :

16 ans – Pourquoi pas ? – naissance en 1810 probablement à Gibraltar

18 ans – naissance en 1808 probablement à Gibraltar,

20 ans – naissance en 1806 probablement à Gibraltar.

Anne-Catherine serait donc la deuxième fille du couple Anne et Hugh Mac Donell.

Robert-Henry est né en 1802, (je considère cette date comme fiable), il est fort peu probable qu’Anne-Catherine soit plus âgée que lui. Quoique ! Pas moyen de trouver son âge  !

Anne-Catherine avait une sœur Mary Mac Donell.

Mary est décédée en France, son acte de décès allait enfin de me renseigner. Je vous laisse le soin d’imaginer ma déception à sa lecture !

ad_macdonell_marie_paris8_24_1_1866v15

Archives Paris – Décès 8ème – V4E921 – Vue 15

TRANSCRIPTION :

Du vingt-quatre novembre mil huit cent soixante six, à midi Acte de décès de Marie Brown Mac Donell, rentière, âgée de cinquante-trois ans, veuve de Sir Georges Brown, Général au service de sa Majesté Britannique, fille de Hugh Mac Donell, et de (noms de la mère ignorés des déclarants), son épouse, tous deux décédés ; la dite défunte née à Alger (Afrique), et décédée à Paris, en son domicile,avenue Montaigne, n° 34, hier à sept heures du soir. Constaté par nous, Adjoint au Maire du huitième arrondissement de Paris, (Elysées), Officier de l’état civil délégué, sur la déclaration de Michel Adolphe Lamy, lithographe, âgé de trente-six ans, demeurant rue d’Anjou St Honoré n° 28, et de Jean Dumont employé, âgé de vingt-six ans accomplis, demeurant rue Saint Honoré n° 398 lesquels ont signé avec nous après lecture faite.

Noms de la mère ignorés des déclarants !

Cela dit, il me reste deux indices, Mary est décédée à 53 ans, elle est donc née en 1813 et à Alger. A deux ans près, plus ou moins son lieu de naissance reste Alger.

Mary a épousé George Brown en 1827 à Florence – Italie. Il me reste à chercher son acte de mariage, peut-être pourrais-je y glaner quelques informations. Double doute ; le dénicher et trouver les bonnes informations !

En 1815, Hugh Mac Donell épouse Ida Louise Ulrich. Il était donc veuf. On peut donc dire que sa première femme Anne Hughes est décédée entre, ou au moment de la naissance de sa fille (1813), et son remariage (1815). Son décès interviendrait à Alger en 1813 ou en 1814. A propos, quel est le délai de viduité pour un britannique ?

Comment retrouver le décès d’un sujet que je suppose britannique, à Alger entre 1813 et 1815 ? Son décès aurait pu se trouver dans la base de données anglaise reprenant les sujets britanniques décédés hors Angleterre (The National Archives). Mais il n’en est rien.

Lorsque j’ai commencé mes recherches, sachant que les familles Ecossaises embarquées sur le Pearl étaient pour la plupart Catholiques, mes investigations se portaient sur les registres catholiques.

Or, quelle ne fut pas ma surprise en découvrant que mon ancêtre était protestant ! Les mémoires d’une de ses filles issue de son second mariage et devenue nonne, mentionnent sa conversion à la religion catholique avant de prendre le voile. En outre, la mention « protestant » indiquée sur le recensement de Florence en 1841 en est une confirmation. (A cette occasion je remercie Valerio,  Généalogie Italie sans qui je n’aurais jamais trouvé ce document). Je n’ose pas imaginer une conversion à la religion catholique lors de son premier mariage !

protestant
Extrait recensement de Florence en 1841 – Paroisse de San Piero in Gattolino

Et voilà comment pour parler d’Anne Hughes je me vois contrainte d’écrire des lignes sur son époux et ses filles sans avancer d’un pouce ! Sa vie n’a certainement pas été simple, et n’a laissé aucune trace si ce n’est celle-ci :

anne_hughes
Extrait d’un texte issu de « The Association of Ontario Land Surveyors »

Qui était-elle, écossaise, irlandaise, française ? Trop peu d’éléments pour faire fonctionner mon imagination. Mais si j’ai un souhait, c’est celui de lui redonner sa place dans cette généalogie.

Anne, doublement effacée, si discrète et oubliée de nos mémoires, qui étais-tu ? Me feras-tu un signe, si minime soit-il ? Dois-je pour cela partir aux quatre coins du monde ?

Publicités

13 réflexions sur “A la recherche d’une ombre……

  1. Félicitations pour ce premier article d’un blog tout neuf. Il est passionnant, ce sera un plaisir de te suivre.
    As-tu voyagé sur les traces de cette famille en Ecosse, en Amérique, en Afrique, en Italie… ? C’est déjà extraordinaire de connaître leur parcours. Tu réussis à nous intéresser à la vie d’Anne dont finalement nous connaissons l’énigme.

    J'aime

    1. Merci pour ce commentaire. Et non je n’ai pas voyagé sur leurs traces malheureusement. Je voyage dans le virtuel pour le moment ! Et comme ils ont beaucoup voyagé, les destinations sont multiples. J’ai de plus un gros handicap, mon anglais n’est pas très bon, il me suffit pour consulter un certain nombre de documents mais parfois c’est long et compliqué !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s